Edouard FRITCH et René BIDAL à Raiatea

Edouard FRITCH, Président de la Polynésie française et René BIDAL, Haut-Commissaire de la République en Polynésie française, accompagnés du ministre de l’Environnement, Heremoana MAAMAATUAIAHUTAPU, de la sénatrice Lana TETUANUI, de la députée Nicole SANQUER, et de l’administrateur d’Etat des îles du vent et des îles Sous-le-Vent, Raymond YEDDOU se sont rendu le 18 janvier sur l’île de Raiatea.

La délégation s’est arrêté à Uturoa tout d’abord et Taputapuatea par la suite pour répondre à l’invitation de Mme Sylviane TEROOATEA, Maire de Uturoa et de M. Thomas MOUTAME, Maire de Taputapuatea. A cette occasion, ils ont visité et inauguré plusieurs réalisations co-financés par l’Etat et le Pays et qui contribuent au développement de ces deux communes.

Après un accueil traditionnel à la mairie d’Uturoa, le Maire d’Uturoa a dans son discourt, présenté les grands enjeux concernant sa commune d’Uturoa. Elle a aussi tenue à marquer l’importance du soutien de l’Etat et du pays dans le développement des communes et n’a pas manqué de remercier le soutien de l’Etat concernant de grands chantiers réalisés dans le passé. Après les discours, s’en suivait une petite cérémonie de remise de cadeaux mais aussi celui du « Tifaifai » marque de bienvenue. Par la suite, la délégation a visité le chantier en cours de la rénovation des canalisations d’eau potable dans la zone comprise entre l’aéroport et la limite ouest de Uturoa.

Des travaux qui font suite à ceux achevés en 2016 dans la zone comprise entre Tahina et l’aéroport. Cette première phase des travaux a été financée en partie par l’Etat et le Pays par le moyen de la DETR, (Dotation d’Equipements des Territoires Ruraux) et le FIP, (Fonds Intercommunal de Péréquation) du Pays.

La seconde phase a été soutenue par le Contrat de Projets Etat/Pays/Communes pour un montant de près de 151 millions de Fcfp.

A Taputapuatea, M. Thomas MOUTAME a présenté l’opération «Tourisme nautique», financée au titre du Contrat de projets à hauteur de 120 millions de Fcfp, à parts égales entre l’Etat et le Pays. Elle a permis la réalisation d’ancrages écologiques, de pontons flottants, de sites de collecte des déchets, de points d’eau, de fare pote’e et enfin de rénovation de quais.

Ces investissements s'inscrivent à la fois dans une démarche de protection de l'environnement et de développement local. L'aménagement d'infrastructures de type fare pote’e, dédiées aux plaisanciers, a vocation à favoriser les échanges avec la population et à promouvoir le patrimoine culturel, artisanal, naturel et touristique des différents sites.

Le représentant de l’Etat a souligné l’enjeu économique que représente la filière du tourisme nautique et l’intérêt de ces aménagements pour développer un secteur à fort potentiel qui fera l’objet en 2018 des « 3èmes rencontres du tourisme nautique aux Iles-Sous-le-Vent ».

La délégation s’est ensuite déplacée à Puohine, dans le sud de l’île, où elle a été chaleureusement accueillie par la population et Mme Armelle MASSE, Maire déléguée, afin d’inaugurer l’école primaire dont les anciens bâtiments ont été entièrement reconstruits. Le Haut-Commissaire s’est félicité que cette école désormais, située sur un site moins exposé aux risques naturels, offre aux enfants et aux enseignants d’excellentes conditions d’apprentissage et de travail. Cet équipement a été financé à hauteur de 95%, soit 188,7 millions de Fcfp, par le Fonds Intercommunal de Péréquation.

A l’issue de ce déplacement le Haut-Commissaire a vivement remercié les Maires de Uturoa et de Taputapuatea pour leur accueil et les à encourager à poursuivre la modernisation des équipements de leurs communes. Il a également souhaité tout particulièrement saluer Mme Armelle MASSE, femme de cœur, engagée au service de sa population et animée par la volonté d’offrir à la jeunesse de Puohine des perspectives d’avenir.

Enfin, il a mentionné combien le partenariat conjoint entre l’Etat et le Pays est fondateur d’une plus grande efficacité et complémentarité au service de l’intérêt général et des polynésiens. Il s’est réjoui de ce travail et de la relation particulièrement efficace qu’il entretien avec le gouvernement local.

Posts à l'affiche
Posts Récents