UN AN DEJA ! LE MARAE TAPUTAPUATEA INSCRIT AU PATRIMOINE MONDIAL DE L'UNESCO

On s’en souvient encore comme si c’était hier, l’annonce a été faite le 09 juillet 2017, au cours de la 41ème session du Comité du patrimoine mondial de l’UNESCO qui s’est déroulée à Cracovie, en Pologne. Le paysage culturel de Taputapuatea a été officiellement inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ce sera pas moins de 2 000 hectares couvrant terre et lagon, autour du plus mythique marae du triangle polynésien qui ont été reconnus et sont désormais protégés.

Pour rappel, les paysages culturels sont définis par l’Unesco, qui a créé cette catégorie en 1992, comme “des œuvres conjuguées de l’être humain et de la nature”, qui expriment “une longue et intime relation des peuples avec leur environnement”.

Dans son discours de remerciements lors de cette 41ème session du Comité du patrimoine mondial de l’UNESCO, le président Edouard Fritch a souligné l’importance de cette reconnaissance de l’histoire et de la culture polynésienne par des instances internationales. Cette reconnaissance nous va « droit au cœur » et suscite une « joie immense », a déclaré le Président.

Et le Président de poursuivre, « Je tiens, au nom de toutes les Polynésiennes, de tous des Polynésiens et des habitants de l’île sacrée de Raiatea, à vous exprimer notre émotion, notre fierté, notre joie et toute notre gratitude pour la reconnaissance mondiale de l’espace culturel de Taputapuatea, patrimoine de l’Humanité. En tahitien, nous disons : « Mauruuru Maita’i »! », s’est exprimé Edouard Fritch après le vote favorable à la candidature polynésienne.

« Cette reconnaissance est, pour notre Fenua, un moment capital, un moment historique. Elle consacre une civilisation merveilleuse, la civilisation polynésienne, la civilisation de nos pères, ces navigateurs aux étoiles qui partirent de Taputapuatea, centre et terre sacrée de haute spiritualité, en portant la pierre de fondation dans ce que nous appelons le triangle pacifique, avec Hawaii comme sommet, l’île de Pâques, Rapa Nui, et la Nouvelle-Zélande, Te Aotearoa à la base. »

Le Président Edouard Fritch, le ministre de la Culture, Heremoana Maamaatuaiahutapu, le maire de Taputapuatea Thomas Moutame et l’ensemble de la délégation de la Polynésie française qui avaient fait le déplacement pour soutenir la candidature de Taputapuatea, ont exprimé leur joie à l’annonce officielle de cette inscription au patrimoine mondial. Cet événement, historique, a également été salué par de nombreuses délégations présentes pour cette grande première pour le monde polynésien.

Posts à l'affiche
Posts Récents