PU'UKOHOLA HEIAU A TAPUTAPUATEA.

Haere mai e, haere mai ra Haere mai ra i te fenua mo’a nei, te tahua mo’a e, haere mai Haere mai to matou mau feti’i e, haere mai ra E Taputapuatea e ua matara te uputa Haere mai e haere mai ra Mou’a tei ni’a o Te A’e tapu e Tahua tei raro Mata ti’i e Outu tei tai, Matahira i te ra’i E pape tei uta Vai taratoa Hare mai e, Haere mai e, Haere mai ra Taputaputea teie i Opoa Opoa teie i te tai rapa ti’a Opoa teie i te tere na uta Opoa teie i te tere na tai Haere mai e, Haere mai ra.

C’est par ce Orero de Jean MERE, officier du grand marae Taputapuatea que la délégation Hawaiienne Pu'ukohola Heiau a été accueillie hier en début d’après-midi en terre sacrée selon un rite bien défini.

Jean MERE

Une tradition millénaire, un devoir, mais avant tout un honneur pour nos frères du grand océan à chaque visite que de fouler le sol du grand Marae Taputapuatea, berceau de la civilisation polynésienne au son du fameux chant traditionnel "Oriri" chanté par une chorale du district de Opoa.

Après la cérémonie d’accueil, la délégation hawaiienne s’est présentée devant la place des sacrifices sur le marae pieds nus pour offrir des pierres sacrées rapportées avec eux du marae Pu'ukohola Heiau, qui était jadis le plus grand des marae hawaiiens qui a rassemblé toutes les îles Hawaii sous la dominance de Kamehameha, symbolisant leur attachement à cette terre de leurs ancêtres. Nos invités ont également présenté une danse typique de leur culture à la population venue nombreuse ainsi qu’aux quelques touristes de passage.

Le Maire de la commune de Taputaputea, Thomas MOUTAME a dans un petit discours rappelé le lien fort qui unit les peuples du grand Pacifique. En leur souhaitant la bienvenue à Taputapuatea. « Bienvenue chez vous ! » a-t-il déclaré. La cérémonie s’est clôturée par de grandes embrassades avant de se séparer.

Posts à l'affiche
Posts Récents