INCENDIE / EXERCICE FEU DE CONTENEUR

Les soldats du feu de Taputapuatea ont réalisé un exercice à haut risque mais également au plus proche de la réalité.

Equipés de masques à oxygène et d’équipements à haute résistance aux flammes, nos soldats du feu se sont familiarisés en intervention sur feu en espace clos (maison en dur). En effet durant plus de 20 minutes presque totalement enfermés dans un conteneur de 40 pieds, aménagé particulièrement pour ce genre d’exercice, ils étaient six volontaires et professionnels à avoir été confrontés à un risque extrême de chaleur, de fumée mais aussi d’explosion.

Au travers de cette mise en situation réelle, nos sapeurs pompiers découvrent l’espace et la situation dans laquelle ils vont devoir évoluer une fois arrivés sur un feu de ce type et surtout quels sont les gestes à adopter pour intervenir dans les meilleures conditions.

- Comment réagir ? - Qu’est-ce qui se passe quand le feu est limité par l’apport d’air ou tout simplement quand l’air pénètre un local en feu ? Autant de questions qui ont trouvé réponses lors de cet exercice.


- « L’essentiel pour eux , c’est qu’ils voient ce qui se passe à l’intérieur, qu’ils sentent, parce qu’on s’est rendu compte que sur les formations, on était là à leur montrer des schémas, des vidéos, mais en aucun cas, la réalité ne peut remplacer les cours théoriques », a expliqué Nicolas MARCILLOUX , Chef de corps des Sapeurs Pompiers de Taputapuatea. A-t-il rajouté : « La plus part du temps ce sont des pompiers qui sont formés qu’on va envoyer sur un feu de « Fare », Ils auront jamais vu de flammes et ils ne comprendront pas leur comportement, les dangers auxquels ils vont être exposés, alors que grâce à ce conteneur et en passant dedans, ils comprennent, la chaleur, les fumées, le rayonnement, c’est vraiment un outil pédagogique ! Dans le monde des sapeurs pompiers, c’est une des meilleures manières de former les pompiers, de leur montrer au moins comment le feu fonctionne, comment il se développe et quels sont ses dangers, quels sont les risques ».


A la fin de l’exercice, un débriefing a été établi avant de passer au nettoyage du matériel utilisé. Grâce au soutien sans faille de nos élus, les soldats du feu du CSI de Taputapuatea se disent privilégiés dans l’exercice de leur fonction.


Posts à l'affiche
Posts Récents