top of page

SEMINAIRE INTRA-ARCHIPEL 2019 A HUAHINE (SPCPF)

La reprise des travaux ce matin en ateliers pour cette deuxième journée de séminaire des « tavana » a débuté par un travail de réflexion portant sur les thèmes suivants :

A savoir :

1- Le DIF (Droit Individuel à la Formation) avec Kissy Ika TEAVE, formatrice au SPCPF. En résumé, il faut savoir que chaque élu (maire, adjoint, conseiller) a droit à 120 heures de formation durant la mandature, mais dans un centre de formation agréé par le Ministère de l'Intérieur. Un élu qui ne se représente plus, a droit également à une formation dans les 6 mois qui suivent la fin de sa mandature.

● Quel type de formation ? ▪pour l'élu en fonction : une formation ayant un lien avec sa fonction d'élu, par rapport à des projets ou des activités qu'il veut mettre en place dans sa commune. ▪pour l'élu qui ne se représente plus : tout type de formation, une reconversion en guide touristique par exemple.

● Qui finance ? ▪L'élu avance puis se fait rembourser sur présentation des pièces justificatives.

● Qu'est-ce qui est pris en charge ? ▪le déplacement, le séjour et la formation.

● Quels sont les centres de formation agréés ? ▪Dirigez-vous sur le site du CNFEL.


2- DÉPENSES ET RECETTES COMMUNALES (Analyse des dépenses et des recettes communales) Après une présentation technique mais simple de la thématique, les élus de Raromata'i se sont regroupés par commune pour analyser des tableaux et graphiques sur l'état des dotations affectées et l'évolution des dotations non affectées concernant leur propre commune.


3- Dans l’après-midi, les élus ont poursuivi les travaux sur/ ▪l'autonomie financière des communes ▪les enjeux d'une réforme de la fiscalité communale ▪les avantages et les risques de la création d'une fiscalité communale

Posts à l'affiche
Posts Récents