30/03/2022 - PUOHINE / LUTTE CONTRE LES DANGERS LIES A LA JEUNESSE

30/03/2022 - PUOHINE / LUTTE CONTRE LES DANGERS LIES A LA JEUNESSE Le rassemblement visait à éveiller les consciences sur les dangers qui guettent la jeunesse de Puohine qui n’est pas épargnée. Les parents étaient conviés à une réunion qui s’est tenue à la mairie de Puohine hier soir pour en discuter…


Bien que isolée, la petite commune de Puohine n’est pas à l'abri des dangers que l’on peut retrouver partout ailleurs et surtout dans les grandes villes. Exposés aux mêmes influences, aux mêmes dangers, ces ados (pour la plupart élèves au collège et au CJA de Faaroa) ont été hier soir le sujet principal des discussions entre parents et pouvoirs publics.

Invités par Armelle MASSE, maire déléguée de Puohine, les parents ont répondu présents à l'appel de leur Tavana.

C’est à la mairie de Puohine qu’une vingtaine de familles se sont rassemblées en début de soirée pour discuter mais surtout pour prendre position face aux inquiétantes observations des mutoï qui n’ont pas tergiverser sur les mots pour dresser le constat assez alarmant qu’ils auront pu noter au fil des années.

La police municipale de Taputapuatea, la gendarmerie, mais aussi la direction du collège et du CJA de Faaroa, où plusieurs jeunes de Puohine sont scolarisés, n’ont pas caché leur inquiétude face aux problèmes liés au Paka, à l’alcool, à l'absentéisme, au décrochage scolaire mais aussi à l'errance en bord de route à des heures tardives…


Très soucieux et intéressés par le sujet, les parents ont aussi manifesté leur inquiétude et ont exprimé leur accord quant à la mise en place de certaines dispositions, par les pouvoirs publics, visant avant tout à protéger leurs enfants de ces fléaux qui frappent déjà de plein fouet des milliers de jeunes dans les plus grandes villes et communes du fenua.

Suite à la réunion les parties prenantes ont décidé d’accorder une attention particulière aux sorties des jeunes de Puohine notamment en soirée et de renforcer la surveillance par la brigade municipale en ce qui concerne les conduites addictives.


Point pratique: Le collège de Faaroa a pris la décision de mettre à disposition de ses élèves un ordinateur à la mairie de Puohine, d'une part pour leur consultation personnelle mais surtout pour assurer le lien avec leur établissement, notamment par l'accès à “Pro note”.

Le Maire déléguée de Puohine se dit satisfaite de cette première rencontre avec les parents de Puohine, mais ne baisse pas les bras pour autant et préfère jouer la carte de la vigilance car les défis sont bien réels, “les temps changent, les comportements aussi, il faut rester vigilant et surtout continuer à sensibiliser la jeunesse d’aujourd’hui pour qu’ils ne tombent pas dans ces dérives” a déclaré Armelle MASSE. Des problèmes sociétaux qui parfois sont un point de non retour pour certains !



Posts à l'affiche
Posts Récents