Copie de LA PIROGUE DOUBLE "MARAMA NUI TE RA - TE RA NUI MARAMA INSTALLÉE ET INAUGURÉE LE 29 JUIN 20

29/06/2022 - LA PIROGUE DOUBLE "MARAMA NUI TE RA - TE RA NUI MARAMA INSTALLÉE ET INAUGURÉE LE 29 JUIN 2022 LORS DE LA CÉLÉBRATION DE LA FÊTE DE L'AUTONOMIE INTERNE À PAPEETE - PLACE TU MARAMA !



La 38ème édition de la fête de l’autonomie interne a été célébrée pour la première fois sur la nouvelle place publique, Tū Marama ce mercredi 29 juin 2022. On estime à plus de 500 personnes présentes à cette cérémonie. Autre moment marquant de la matinée, la cérémonie de remise de médailles de huit récipiendaires élevés au rang de chevalier dans l’ordre de Tahiti Nui par le président Edouard Fritch. Il a dans la foulée procédé à l’inauguration de la grande pirogue double construite à Taputapuatea Raiatea par John RERE et ses jeunes apprentis de la commune.

A 9h00 ce mercredi 29 juin 2022, pahu et toere ont résonné au cœur de la capitale comme pour annoncer l'arrivée d’une nouvelle pirogue double traditionnelle sur “Tauniua” ! Cette fameuse place du littorale de Papeete qui a accueilli de célèbres pirogues doubles traditionnelles par le passé telles que Hokule’a et Hikianali’a.


Tout au long de la cérémonie, orero, chants et pas de danses ont fait vibrer la place Tū Marama avec le groupe O Tahiti e de Marguerite Lai devant des centaines de personnes venues pour l’occasion.


Installée depuis à peine une semaine sur la place Tū Marama face à la passe de Papeete, l’impressionnante pirogue double longue de 18 mètres avec une hauteur de mât de 15 mètres baptisée Marama Nui i te Rā - Te Rā Nui Marama par papa Maraehau et qui orne désormais le front de mer de Papeete a été Inaugurée ce matin par Edouard Fritch, président de la Polynésie française lors de la célébration de la 38ème édition de la fête de l’autonomie interne.


Le va'a, “qui nous rappelle notre passé et nous dit aussi que le voyage n’est pas terminé”, a souligné le président dans son discours qui se voulait unificateur et rassembleur. Un message fort adressé aux peuples du triangle polynésien, mais aussi au peuple Maohi que nous sommes pour la préservation du grand océan Te Moana Nui a Hiva. Notre océan qui a d’ailleurs été l’un des symboles forts mis en avant lors de cette matinée, l’occasion de souligner le lien qui existe entre tous les peuples polynésiens.


Un challenge porté par la Commune de Taputapuatea. Édouard Fritch a également salué le maire de la commune de Taputapuatea, Thomas Moutame pour avoir accepté de faire construire cette belle pirogue double traditionnelle dans sa commune. Un choix selon lui qui ne pouvait être autrement si nous voulions rester cohérent avec notre histoire, notre passé, puisque c’est de Taputapuatea que nos ancêtres sont partis à bord d’embarcations de ce type, des “pahi” peuplant les îles voisines du grand océan. Défi relevé en 14 mois par John Rere et une vingtaine de jeunes sans diplôme mais motivés de la commune de Taputapuatea sous contrat d’aide à l’emploi. Un chantier entièrement réalisé grâce notamment au dévouement du maire de Taputapuatea et de son conseil municipal qui n’ont pas tergiversé sur les moyens lourds et humains mis à disposition. Il y a surtout eu l'appui financier du pays au travers de son ministère et de ses services.


Après la coupure du ruban, Papa Maraehau a prononcé un discours expliquant l’origine du nom attribué à la pirogue double Marama Nui i te Rā - Te Rā Nui Marama, il a adressé un dernier message au président Edouard Fritch lui indiquant qu’il était désormais seul maître à bord du va’a dans lequel était embarqué le peuple et qu’il avait la responsabilité de le conduire à bon port : “Na na e ta’ita’i, ia vai anapanapa noa te tino o Marama Nui i te Rā - Te Rā Nui Marama a tau e a hiti noa atu” (C’est elle qui transportera ! Que le corps de cette pirogue Marama Nui i te Rā - Te Rā Nui Marama soit toujours aussi resplendissant maintenant et pour toujours).


Le Maire de Taputapuatea, Thomas Moutame se dit quant à lui très honoré et fier de cette magnifique réalisation qui restera dans les mémoires. "Au-delà du symbole qu’elle représente déjà au niveau institutionnel, c’est quelque part, une partie de Taputapuatea qui restera sur cette esplanade durant des années” a t-il indiqué lors d’une interview. Le Maire a encore une fois félicité John RERE et ses apprentis pour le travail accompli jusque dans les moindre détail. Thomas Moutame a également souhaité bon vent au président Edouard Fritch qui a désormais la lourde responsabilité de conduire le peuple malgré vents et marées à bord de cette pirogue double restitué à sa gouvernance, quelles que soient les conditions météorologiques de navigation.

“Notre pirogue, c’est notre fenua”

Autre moment fort de la matinée évoquant le rassemblement, Cette année, huit récipiendaires ont été décorés et élevés au rang de chevalier dans l’Ordre de Tahiti Nui, quatre femmes et quatre hommes exerçant pour la grande majorité d’entre eux dans le secteur de la santé et ayant activement participé à la gestion de la crise Covid à indiqué Edouard Fritch dans son discours. Une autre manière pour le président de souligner l’importance du statut d’autonomie dans les liens qu’il permet de tisser avec l’État, “présent à nos côtés en ces temps difficiles”.






Posts à l'affiche
Posts Récents